Suivez notre blog santé

Infos santé

Les dermatophytoses (teignes)
- Peau, oreilles, pelage

Les dermatophytoses (ou teignes) sont des infections des poils et de la peau causées par des champignons (ou dermatophytes) des genres Microsporum ou Trichophyton. La dermatophytose la plus fréquemment rencontrée chez le chien et chez le chat est celle à Microsporum canis. Elle est très contagieuse.

es champignons se nourrissent de kératine, présente dans l’épiderme de la peau et dans les poils.

C’est une maladie en général peu grave et particulièrement inesthétique, mais contagieuse par contact, y compris à l’Homme. C’est ce que l’on appelle une zoonose. En particulier, les enfants et les personnes immunodéprimées devront être isolés des animaux contagieux. Elle peut toucher les animaux de tout âge, mais se rencontre en particulier chez le chat, le jeune animal, vivant en communauté, et immunodéprimé (FIV, FelV…).

Les lésions créées sont en générale une perte de poil et la présence de squames. Ces lésions n’entrainent pas forcément du grattage. On peut les retrouver sur toutes les parties du corps, mais elles sont souvent localisées sur la face et les membres de l’animal.

Diagnostic :

L’examen en lampe de Wood : Cet examen réalisable au chevet du patient permet, grâce à une lumière UV, de mettre en évidence parfois les poils atteints, qui auront alors une couleur verte fluorescente. Malheureusement, de nombreuses souches de champignons ne sont pas fluorescentes, et l‘application de produits sur le poil peut aussi faire disparaitre cette coloration. Ce test est donc une bonne approche diagnostic, mais un résultat négatif ne pourra pas permettre d’écarter définitivement une teigne.

L’examen microscopique des poils : Cet examen est lui aussi réalisable en clinique. Pour ce faire, on prélève des poils supposés atteints. Leur aspect anormal au microscope, avec un œil exercé, permet souvent même de voir directement les champignons. C’est un examen simple, mais qui nécessite une certaine expérience.

La culture fongique : Pour réaliser cet examen, une mise en culture pendant plusieurs jours au moins est nécessaire. C’est la seule technique qui permet d’identifier l’espèce du champignon. Cette technique permet aussi de mettre en évidence des animaux infectés sans signe clinique (porteurs sains), par exemple les autres animaux de la maison.

Traitement :

Le traitement de la teigne est long. Plusieurs mois de traitement sont souvent nécessaires pour éviter les rechutes, ce qui est contraignant pour les propriétaires. Il doit associer le traitement de l’animal atteint, le traitement de l’environnement, et la recherche d’autres animaux potentiellement porteurs (autres animaux de la maison), et leur traitement également le cas échéant. Les traitements des animaux atteints et porteurs sont lourds car ils doivent impérativement associer un traitement topique mais également systématiquement un traitement systémique (par voie orale).

La tonte : Bien que peu esthétique, la tonte complète de l’animal demeure la base du traitement contre la teigne. Il ne faut pas traumatiser la peau de l’animal. Les poils atteints sont évacués, et les traitements médicaux associés auront une action renforcée. La tonte est généralement réalisée sous anesthésie.

Le traitement local (topique) : Il comprend les lotions et les shampoings. Il permet, en parallèle de la tonte, d’éradiquer rapidement les poils atteints, et donc de limiter au maximum la contamination de l’environnement, des autres animaux et des humains. Mais seul ce traitement local est insuffisant pour garantir une guérison !

Le traitement oral (systémique) : Grâce à des médicaments antifongiques, les champignons présents dans la peau pourront être éliminés. Cette voie de traitement est inséparable des traitements topiques et doit être systématiquement envisagée en cas de teigne avérée.

Le traitement de l’environnement : Il doit être systématique dans les cas de teigne à Microsporum canis notamment. Il doit concerner en particulier (mais pas uniquement) les lieux de couchage de l’animal, mais aussi tous les objets en contact possible, comme le matériel de toilettage, les habits, les tapis, les rideaux… Bien que l’eau de Javel diluée soit très efficace, on préfèrera pour les textiles des produits spécifiques pour ne pas les abimer. Les spores (organes de contamination) des dermatophytes peuvent rester potentiellement infectieux (actifs) pendant des mois (jusqu’à 18 mois) dans l’environnement. Une nouvelle infestation des animaux et de leurs propriétaires est donc possible si le milieu de vie des animaux atteints n’est pas décontaminé.

L’arrêt du traitement ne pourra être conseillé qu’après obtention d’au moins une culture fongique négative.

Conclusion :

La teigne n’est pas une maladie très fréquente, mais c’est une maladie contraignante à soigner ! Elle se retrouvera le plus souvent chez des animaux que vous venez d’adopter, vivant en communauté (animalerie, élevage…) car elle se développe plus facilement chez les jeunes animaux vivant en groupe.

Veillez à protéger vos enfants car c’est une maladie qui se transmet à l’homme ! Pour cela, en attendant de pouvoir aller chez votre vétérinaire, évitez de manipuler votre animal le plus possible et portez des gants.

N’oubliez pas non plus de consulter votre médecin traitant si nécessaire!


Auteur: Dr Vét. Sébastien Viaud, Dip. ECVD

05 56 95 01 01
Parc d'activités Mermoz
19, avenue de la forêt
33320 Eysines

Horaires & rendez-vous

Aquivet vous accueille pour les consultations spécialisées tous les jours :

Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 19h

Le samedi de 8h à 12h

Demandez un rendez-vous


Vos retours nous intéressent