Suivez notre blog santé

Infos santé

Intoxication à la permethrine chez le chat
- Urgences

Les pyréthrines sont des insecticides naturels dérivés de certains chrysanthèmes et les pyréthrinoïdes en sont une version synthétique.

Ces formulations ont la propriété d’être toxiques pour le système nerveux des insectes et sont utilisées :

  • En tant qu’insecticide externe pour les jardins
  • Dans certains shampoings antipuces
  • En prévention des infestations par les puces et tiques

Qu'est-ce que l'intoxication à la perméthrine ?

La perméthrine est un insecticide de synthèse appartenant à la famille des pyréthrinoïdes. Il est utilisé couramment comme antiparasitaire externe chez le chien, notamment sous forme de collier, spot-on (pipettes), shampoings, diffuseurs ou spray.Le médicament possède une activité répulsive (anti-gorgement) contre les tiques, les phlébotomes et les moustiques.

Il est à noter qu’il existe des colliers spécifiquement conçus pour le chat qui contiennent des pyréthrinoïdes différents de la perméthrine. Ceux-ci ne sont pas toxiques.

Pourquoi le chat est-il particulièrement sensible à ce toxique ?

Le chat y est très sensible entre autres à cause d'un déficit en glucuronoconjugaison (mécanisme de détoxification) au niveau du foie rendant son élimination plus longue. Le chien peut être intoxiqué mais le nombre de cas rapportés est très faible.

Il est à noter que les poissons sont extrêmement sensibles aux pyréthrinoïdes et peuvent mourir suite à une exposition même minime. Ainsi les aquariums doivent être couverts ou en dehors de toute zone exposée à des pyréthrinoïdes (diffuseurs etc…) et il faut éviter qu’un chien traité sous 48 heures ne saute dans un bassin contenant des poissons.

Quelles sont les circonstances de l'intoxication ?

L’intoxication survient lors de l’administration accidentelle à un chat d’une pipette antiparasitaire destinée auchien.Il peut aussi s'agir d'un antiparasitaire sous forme de spray dédié au chien ou à d'autres espèces (cheval, mouton...) appliqué sur le pelage du chat. Plus rarement les pipettes d'antiparasitaires de chien sont données accidentellement au chat par voie orale. Enfin le chat peut se contaminer en léchant le pelage du chien dans les 48 heures qui suivent l'application d'une pipette sur sa peau.

Quelles sont les signes cliniques ?

Ils apparaissent dans les heures qui suivent (1 à 12 heures). Les signes neurologiques dominent le tableau clinique:

  • trémulations (tremblements intenses)
  • agitation
  • hyperesthésie (réactions exagérées des sens)
  • difficultés respiratoires
  • hypo ou hyperthermie
  • ataxie (démarche ébrieuse)
  • voire convulsions

En plus des signes décrits précédemment, lorsque l'intoxication se fait par voie orale d'autres symptômes peuvent être présents:

  • hypersalivation
  • vomissements



Que dois-je faire si mon chat présente ces symptômes ?

Si vous pensez que votre chat a une réaction grave à la perméthrine, veuillez l’amener immédiatement chez votre vétérinaire habituel ou votre vétérinaire d’urgence. Si vous n’êtes pas sûr de ce que vous voyez, appelez immédiatement votre vétérinaire. Plus tôt se fera la prise en charge, meilleur sera le pronostic et les résultats pour votre animal!

Comment mon vétérinaire fait il le diagnostic ?

Votre vétérinaire établira un diagnostic présomptif s’il existe des antécédents connus ou possibles d’exposition à ce produit, associés aux symptômes décrits ci-dessus. Si les symptômes sont graves, votre vétérinaire n’attendra pas pour confirmer le diagnostic avant de commencer le traitement.

Y a-t-il un antidote ?

Non. Cependant un traitement rapide et efficace de décontamination cutanée, l'utilisation de molécules anti-convulsivantes, un monitoring de la température et de la glycémie associé à une mise sous perfusion intraveineuse sera bénéfique et de sauver une très grande majorité des animaux atteints. C'est pourquoi il est important d'agir rapidement.

Est-ce dangereux pour mon chat ?

Oui, le pronostic vital de votre animal peut être engagé. Le pronostic est néanmoins le plus souvent bon avec une prise en charge adaptée. La récupération se fait généralement en 2 à 3 jours mais les signes cliniques peuvent parfois persister 5 à 7 jours. Des cas mortels sont toutefois rapportés en cas de prise en charge tardive ou d’intoxication massive.


Comment puis-je prévenir l'empoisonnement de mon chat ?

  • Être très prudent sur le choix des antiparasitaires externes appliqués à votre chat. Se souvenir qu'un médicament utilisable chez le chien peut être toxique pour le chat.
  • Lire la notice en cas de doute afin de prévenir une éventuelle exposition accidentelle
  • Séparer votre chat du chien pendant 48h lorsqu'il reçoit une pipette d'antiparasitaire
  • Appliquer un antiparasitaire qui correspond au bon dosage concernant le poids de votre chat
  • Si vous avez un doute sur le traitement en cas d'infestation par les puces et/ou les tiques contactez votre vétérinaire avant d'entreprendre un traitement.
  • Stocker les antiparasitaires hors de portée de vos animaux


Auteurs: Dr vét Maximilien Pilorge et Dr Vét Pierre Menaut Dip ECVIM Cardiology


05 56 95 01 01
Parc d'activités Mermoz
19, avenue de la forêt
33320 Eysines

Horaires & rendez-vous

Aquivet vous accueille pour les consultations spécialisées tous les jours :

Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 19h

Le samedi de 8h à 12h

Demandez un rendez-vous


  Vous affirmez avoir pris connaissance de nos conditions d'utilisation

Vos retours nous intéressent

  Vous affirmez avoir pris connaissance de nos conditions d'utilisation