Suivez notre blog santé

Infos santé

Les envenimations
- Urgences

En France, plusieurs espèces sont venimeuses : vipères, scorpions, certaines araignées (mygale, veuve noire, ...) ou encore hyménoptères (frelon asiatique, ...). Concernant les serpents, la plupart des espèces sont de nature timide et évitent les confrontations. Les morsures surviennent lorsqu’une menace est ressentie. Les chiens et chats ont tendance à chasser ces reptiles et se font mordre en tentant de les tuer. Cela est vrai notamment pour les jeunes animaux, toujours très curieux et maladroits. Les zones généralement touchées sont les babines ou les membres.

ignes cliniques

Après une morsure, le venin se distribue rapidement dans l’organisme via le système lymphatique. Les signes cliniques, hormis l’œdème qui s’installe rapidement, peuvent apparaître plusieurs heures après la morsure initiale. Les premiers symptômes sont ceux d’une réaction anaphylactique :

  • Urticaire
  • Angioedème : œdème de la face ou des membres (zone de la morsure)
  • Démangeaisons

Œdème de la face

Des signes plus intenses peuvent survenir à retardement, selon l’espèce venimeuse impliquée :

  • Troubles de la coagulation
  • Troubles digestifs intenses : diarrhée et vomissement
  • Troubles respiratoires
  • Miction et défécation massives et incontrôlées
  • Troubles neurologiques : convulsion, démarche anormale, abattement marqué


Troubles de la coagulation

Souvent, les signes cliniques sont dans un premier temps similaire à ceux d’une réaction allergique à une piqûre d’insecte, avec simplement un œdème local. Dans le cas d’une envenimation, ce gonflement ne diminue pas en 24h mais à au contraire tendance à augmenter ou se propager dans une zone déclive, et ce malgré le traitement corticoïde donné par le vétérinaire. Il est nécessaire d’essayer d’identifier une trace de morsure de serpent. Puis, une surveillance intensive de l’animal est primordiale. Si l’apparition d’une coloration anormale sur la peau ou les muqueuses (hématomes, pétéchies, suffusions, ...) sont objectivées, il faut amener l’animal en urgence chez un vétérinaire.

Prise en charge

Lors de son admission aux urgences, un examen clinique approfondi est réalisé. Des examens sanguins sont réalisées afin de déterminer si des troubles de la coagulation ou encore des atteintes hépatiques, rénales ou cardiaque sont en cours.

L’envenimation crée une hypotension, menant entre autre à des insuffisances rénale aigue parfois sévère avec de l’oligo-anurie. Les toxines libérées entrainent également des destructions de facteurs de coagulation et engendrent des coagulations intra-vasculaires rapidement fatales.

En l’absence d’anti-venin disponible en France, la prise en charge initiale en urgence permet de gérer médicalement les défaillances organiques déjà installées et de les limiter :

  • Fluidothérapie massive
  • Traitement corticoïdes (controversé selon les études)
  • Antibiotiques
  • Traitement symptomatique (anti-vomitif, antiacide, ...)
  • Analgésie (morphine)
  • Vitamine K

Pronostic

Selon la rapidité de prise en charge médicale du patient, la durée d’hospitalisation varie de 5 à 10 jours en moyenne. Le pronostic vital est réservé durant les 5 premiers jours. Passé ce stade critique, le pronostic est bon et dans la plupart des cas aucune séquelle n’est gardée par l’animal.


Auteur: Dr Vet Julie BESSON

05 56 95 01 01
Parc d'activités Mermoz
19, avenue de la forêt
33320 Eysines

Horaires & rendez-vous

Aquivet vous accueille pour les consultations spécialisées tous les jours :

Du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 14h à 19h

Le samedi de 8h à 12h

Demandez un rendez-vous


Vos retours nous intéressent